FAIRE UN DON

Pharmaciens Sans Frontières Luxembourg est une association sans but lucratif et à vocation humanitaire, s’intégrant dans le mouvement sans-frontiériste. Constituée en novembre 1991, reconnue comme ONG agréée par le MAEE depuis 1992 et signataire de la charte de PSF – Comité International depuis 1993, PSF a pour objet:

– d’apporter une aide aux pays en voie de développement et aux populations les plus démunies et ceci notamment dans les domaines de la santé et de l’éducation;

– de promouvoir un usage rationnel des médicaments;

– de s’engager en faveur d’une accessibilité équitable aux médicaments.

Depuis sa création, PSF a géré 46 projets cofinancés par le MAEE, pour un montant total d’environ 3.000.000 €.

Actuellement, PSF compte quelques 230 membres, 22 bénévoles actifs, 17 partenaires et à peu près 7.000 donateurs.

PSF privilégie depuis toujours des projets en collaboration avec les ONGD du Sud, avec le souci d’une relation basée sur le respect, le dialogue, la critique constructive, la confiance et le renforcement des capacités.

Au cours de son existence, PSF s’est associé à d’autres ONG du Nord pour gérer des projets : Croix rouge, Dignity, Cap-Vert Espoir et Développement, Naledi Projects, Iwwerliewen fir bedreete Volleker, Coopération Humanitaire Luxembourg, Caritas et Indesch Patenschaften et aussi à la Mutualité Chrétienne de la Province de Luxembourg (MCPL).

Grâce à tous ces partenariats et les projets gérés, PSF a évolué en plus de 25 ans vers une ONG sérieuse, soucieuse de la bonne gestion de ses projets et de leur durabilité. PSF s’est forgée une grande expérience dans le domaine de la santé dans une poignée de pays, ce qui a permis à l’ONG d’avoir de très bonnes connaissances de leurs problèmes sociétaux. Ce travail a fait l’objet de deux évaluations commanditées par le MAEE en 2010 et 2015 et leurs conclusions globalement positives valorisent non seulement nos engagements mais aussi notre mode opératoire.

C’est dans ce contexte que PSF a décidé en 2016 de franchir un palier supérieur tant en organisation interne que dans sa relation avec le Ministère en optant pour la signature d’un accord-cadre avec le Ministère de la Coopération et de l’Action humanitaire (MAEE), signé en date du 11 janvier 2018. Lire aussi:

Accord-cadre: Un défi exigeant pour notre organisation, mais prometteur pour l’avenir.