FAIRE UN DON
In ,,

Rapport 2012

 

Rapport d’activités 2012 présenté lors de l’Assemblée Générale du 17 mai 2013

Chèr(e)s donateur(ice)s, Chers membres,

Voici venu le temps de notre rendez-vous annuel au cours duquel nous avons le plaisir de vous pré- senter les activités de l’an- née écoulée aussi bien «là- bas», c’est-à-dire nos pro- jets en Afrique et en Inde, Camille Groos qu’ «ici» au Luxembourg.

Dans les pages qui suivent, vous aurez donc un aperçu en mots, chiffres et photos d’une année riche en succès pour rendre la santé et l’éducation à la santé accessibles à tous.

Nous sommes restés fidèles à nos pays d’intervention et à nos partenaires, ce qui traduit un choix d’ancrage géographique et relationnel importants pour la qualité et la réussite de nos projets. A ce sujet, PSF, qui a souscrit pleinement en 2011 aux lignes directrices de l’efficacité du développement, a pour- suivi en 2012, la réflexion tant sur les partenariats Sud-Nord que Nord-Nord, la mise en pratique des lignes directrices, la socialisation des résultats de la consultation et de la génération/renforcement des synergies entre partenaires du Nord.

Ici au Luxembourg, l’équipe de bénévoles, grâce à qui nos activités sont réalisées, est aussi restée stable. Je tiens à exprimer un grand merci à toutes ces petites mains, sans lesquelles notre association n’existerait plus ! Nous avons demandé à l’un d’entre eux de témoigner de son expérience dans les pages suivantes.

Au courant de 2012, nous avons dû tourner une page définitive sur une de nos grosses activités depuis notre création en 1991, à savoir la collecte et le tri de médicaments non utilisés (MNU). Il s’agit d’une réflexion et démarche de plusieurs années, entamées suite à la publication de l’OMS des «Principes directeurs applicables aux dons de médicaments» en 1999. Entre-temps, de plus en plus de pays avec lesquels nous collaborons, ont décidé d’appliquer les recommandations de l’OMS à ne plus utiliser des MNU, car les risques associés sont nombreux : pour en citer seulement quelques unes, ils peuvent recevoir des médicaments de qualité non garantie, inadaptés aux situations, inconnus du personnel local, à durée de conservation trop courte … Ainsi, la décision d’arrêter cette activité s’inscrit bien dans notre lutte pour la mise à disposition pour tous et partout de médicaments de qualité !

En décembre 2012, nous avons rencontré Mme Martine Schommer, la nouvelle Directrice de la Coopération. Ce fût l’occasion de prendre contact et présenter réciproquement nos orientations et de revenir sur l’évaluation, positive, de PSF en 2010 commanditée par le MAE. Ce bon bulletin est une motivation supplémentaire pour continuer nos efforts et ceux de nos partenaires du Sud pour assurer aux populations démunies l’accès aux médicaments de qualité et aux soins de santé. Puisse-t-il aussi être une motivation pour vous afin de continuer d’appuyer notre cause. Encore une fois, merci pour votre confiance !

Camille Groos

Le rapport d’activité 2012 peut être téléchargé en cliquant ici: PSFL_RA_2012