FAIRE UN DON
Image Not Found

Archives

Schuman Marc

Bourgnon Yves

Comme Monique Kinnen et moi faisons la plupart des choses ensemble, bien que nous soyons complètement différents, j’ai joint PSF quelques années plus tard qu’elle. Je crois être assez utile vu mes connaissances en comptabilité et organisation structurelle de notre projet Anandi. Mon esprit critique peut décerner les points forts et moins forts de notre

Groos Camille

Theisen Patrick

Travaillant régulièrement comme pédiatre bénévole dans un dispensaire à Mboro au Sénégal depuis 2006, j’ai pu constater quels sont les besoins réels dans cette région. Dès le début de mon activité, PSF a soutenu ce dispensaire par des dons de médicaments et de pèse-bébés. Au cours des années, la collaboration s’est intensifiée et en 2016

Thill Fons

En tant que pharmacien, j’étais choqué quant aux quantités de médicaments non-utilisés retournés par les clients dans les pharmacies. L’idée initiale de PSF était de trier ces médicaments et de les transférer aux nécessiteux. J’y adhérais et j’ai encore de bons souvenirs des soirées de tri entre confrères. Depuis la recommandation de l’OMS de ne

Freylinger Claudine

Bénévole depuis début 2017, je m’occupe de la présence de Pharmaciens sans Frontières Luxembourg sur internet (site web) et donne un coup de main au bureau pour la gestion courante. Ayant « gagné » du temps libre en voyant mes enfants devenir de plus en plus indépendants, j’ai décidé d’en consacrer une partie à une cause humanitaire

Theisen Françoise

Engagée comme bénévole dans les ‘WeltButteker’  je collabore aussi depuis des années avec PSF pour investir le bénéfice de nos ventes dans des petits projets,  par exemple des microcrédits pour des groupes de femmes ou des jeunes  élèves en Inde et au Sénégal. Au Sénégal, le partenaire qui gère ces microcrédits est également  responsable d’un

Schwickerath Cynthia

Membre actif depuis 2009 et membre du CA depuis 2017, je gère des projets en Inde, au Madhya Pradesh, en binôme avec Elisabeth Pfeiffer. Après des études linguistiques à Paris, terminées en 1998, j’ai travaillé dans le secteur de l’informatique à Francfort pendant 3 ans avant de me tourner vers le secteur financier privé luxembourgeois

  • 1
  • 2