Rapport d’activités 2014

LOGO PSF luxembourg jPEG

Chères donatrices,

Chers donateurs,

Chers membres,

Voici venu le temps de notre rendez-vous annuel au cours duquel nous avons le plaisir de vous présenter un aperçu en mots, chiffres et photos d’une année 2014 riche en succès pour rendre la santé accessible à un plus grand nombre, un des objectifs majeurs de notre association.

Il y a cependant parfois des aléas de la vie qui viennent contrarier nos efforts pour l’accessibilité de la santé pour tous, et je saisis cette occasion pour en citer deux exemples, l’un dû à une catastrophe naturelle, et l’autre à un dysfonctionnement sociétal et international.

La population népalaise durement touchée !

Après avoir subi le 25 avril un tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 et deux répliques importantes, le Népal a de nouveau été affecté le 12 mai par un tremblement de terre d’une magnitude de 7,3.

Ce dernier a causé des dégâts importants dans 14 districts dont celui de Ramechhap qui est un des épicentres et où PSF Luxembourg appuie un projet de développement depuis 2013.

Nous devons déplorer 3 décès dans nos villages d’intervention et des dégâts matériels importants :

– 99% des maisons endommagées

– 13 maisons et une école détruites suite à un glissement de terrain à Khandadevi

– Petites fissures dans le réservoir d’eau

– 121 toilettes, 3 postes de santé et 16 écoles endommagés ; 3066 étudiants sont affectés.

Le bureau de notre partenaire (CDS) a été endommagé et ils sont à la recherche d’un autre lieu de travail.

La majorité de la population vit à ciel ouvert, sous des bâches et des tentes de fortune, la mousson ne faisant qu’empirer la situation, et des épidémies sont à craindre !

Les habitants de plusieurs villages de Ramechhap doivent être réinstallés.

Dès les premiers appels au soutien nous avons constaté avec satisfaction un grand mouvement de solidarité, ce qui nous permet de démarrer un projet de réhabilitation dans les villages sinistrés de notre projet dès la fin de la mousson.

Quand la santé devient rêve, luxe et utopie en Grèce

Les effets de l’austérité sur la santé publique ont été dénoncés en 2011 puis en 2013 par Cephas Lumina, expert indépendant des Nations Unies sur la dette extérieure et les droits de l’homme : les conditions exigées par les bailleurs de fonds internationaux pour le plan de sauvetage de la Grèce ne garantissent pas un niveau de vie conforme aux normes des droits de l’homme pour un nombre croissant de Grecs. La réduction des dépenses de santé (22% entre 2009 et 2012) en Grèce va de pair avec une chute des salaires du personnel, mais surtout une diminution des effectifs et des moyens, préventifs et curatifs, donc à une détérioration de l’état de santé du peuple grec. Les impacts de la crise sur la santé publique ne concernent cependant pas que des groupes marginalisés, mais selon les statistiques officielles trois millions de Grecs, soit près d’un tiers de la population, sont aujourd’hui sans couverture sociale parce qu’ils sont au chômage.

Face à l’ampleur de cette crise sanitaire, à Thessalonique, puis dans d’autres villes grecques, une démarche de résistance étonnante a réussi à s’affirmer : les KIA, cliniques sociales de solidarité. Il ne s’agit ni d’ONG, ni de fondations privées ou d’initiative d’un parti politique. Les 10 médecins – de tous âges et bords politiques – qui s’étaient occupés des 50 sans-papiers en grève de faim à Thessalonique en 2011 ont décidé, suite à cette expérience, qu’ils voulaient s’engager pour que l’accès aux soins médicaux redevienne un droit pour chacun. Ils ont mis quatre mois pour organiser le KIATHESS. L’étage d’un bâtiment leur a été donné par un syndicat d’ouvriers ; ils l’ont aménagé et équipé à leurs frais et en collaborant avec des réseaux de collègues généreux. Le jour de l’ouverture, en novembre 2011, les solidaires étaient au nombre de 300. Si ce centre s’adressait au départ aux sans-papiers, il est aujourd’hui ouvert à tous ceux qui n’ont pas de couverture sociale. Le taux d’étrangers – 65% en 2011 – est d’ailleurs inversé aujourd’hui : 70% des 11.000 patients annuels sont des citoyens grecs.

Le KIA, pour sauvegarder son indépendance et ses convictions – notamment anti-austérité et antiracistes – refuse tout financement public grec ou européen et tout financement provenant d’entreprises. Toute donation – médicaments, matériel médical ou argent – se fait de manière anonyme et sert à couvrir les frais de fonctionnement mensuels (Citations : article de Sofia Eliza Bouratsis publié au Lëtzbuerger Land).

En voilà une belle initiative de solidarité que PSF a soutenue en 2014 par l’organisation d’un concert avec Francesco Tristano. L’événement a permis de collecter 12.500 € qui ont servi à une campagne de vaccination d’enfants.

Camille GROOS

Président

Le rapport d’activités 2014 peut être téléchargé en cliquant ici: RA PSF 2014

Be Sociable, Share!
    Article suivant
  • No Related Post
  • Les commentaires sont fermés.

    Lien d'informations en continu
    Sign up to receive breaking news
    as well as receive other site updates!
    Articles les plus lus

    Initiative

    Initiative pour réduire la stigmatisation et la discrimination des familles atteintes du virus du SIDALieu : le projet a lieu dans les bidonvilles d’Indore, une ville...

    Pharmaciens Sans Frontières Luxembourg

    Pharmaciens Sans Frontières Luxembourg est une association s’intégrant dans le mouvement sans-frontiériste depuis 1985. Sur le terrain les problèmes concernant le domaine...

    Rapport d’activités 2009

    Rapport d’activités 2009 présenté lors de l’Assemblée Générale du 7 mai 2010 Chèr(e)s donateur(ice)s, chère(e)s membres, le mot du Président est pour moi l’occasion...

    Herboristes (Sénégal)

    Appui et encadrement des vendeurs de plantes médicinales au Sénégal. Ce projet se déroule au Sénégal dans 4 sites différents. Le premier site se trouve à Dakar, les...

    Guajarat (Inde)

    Appui aux indigènes dans le district de Vadodara dans les domaines de l’éducation, de la santé et de leurs droits, 3e phase (Gujarat, INDE) La 3e phase du projet touche à...
    Articles Récents

    Concerts de bienfaisance

              Chèr(e)s ami(e)s, membres, visiteurs, On a le plaisir de vous...

    Mise en place de 2 Mutuelles au Ghana et Benin pour gérer le risque de maladie

    Les deux projets au Ghana et Benin suivent le même objectif à long terme : Promouvoir et mettre en...

    RDC/GOMA/Nord-Kivu: PSF-Lux et Caritas Goma au chevet des malades.

    PSF-Lux a soumis fin juin 2012 au Ministère des Affaires Etrangères (Direction de la Coopération)...

    Rapport d'activités 2016 (présenté lors de l’Assemblée Générale du 5 mai 2017)

      Chères donatrices, Chers donateurs, Chers membres Voici venu le temps de notre rendez-vous...

    Bulletin d’information – Novembre 2016

    En cette année anniversaire de PSF, le sujet s’imposait de lui-même : les 25 ans de notre ONGD avec...

    Soirée Cabarenert "Réckbléck an d'Zukunft" au profit de PSF

    Le ZONTA CLUB ESCH invite à une soirée Cabarenert le vendredi 18 mars 2016 à 19h30 à Roeser (Salle...

    Bulletin d’information – Novembre 2015

    En vue d’évaluer un programme ou un projet de coopération pour le développement, l’OCDE...

    „Think across borders“- Projekttag am Ecole privée Sainte-Anne in Ettelbrück

    Über die eigenen Grenzen hinaus denken Nationale sowie internationale NGO’s und ASBL’s stellten...
    Commentaires
    Mots Clés
    UA-9651545-12